Effacer les filtres

Type de produits

Prix

30,00 € - 105,00 €

Taille

Oreiller moelleux

Bleu Câlin vous propose une gamme complète d’oreillers moelleux. Pour profiter d’un sommeil réparateur, il est indispensable de choisir un oreiller adapté à votre position et à votre morphologie.

Découvrez nos oreillers par confort :

Affichage 1-18 de 18 article(s)

Découvrez nos oreillers par taille :

L’oreiller moelleux est tout particulièrement recommandé pour les personnes qui dorment sur le dos. L’oreiller moelleux rectangulaire combine un soutien optimal et un format compact : il est tout indiqué pour les personnes les plus grandes.

Les oreillers moelleux Bleu Câlin sont réalisés dans des matériaux de qualité premium et bénéficient de technologies exclusives innovantes pour vous garantir un confort douillet. Pour un environnement de sommeil sain, adoptez un oreiller en coton bio ou coton bamboo, nos oreillers moelleux écoresponsables.

Pour des nuits sereines, faites confiance à nos oreillers anti-acariens et anti-punaises de lit. Leur traitement naturel résiste parfaitement aux lavages, et ils sont sans danger pour votre santé.

Pour vous faciliter la vie, Bleu Câlin vous propose ses packs économiques, composés de deux oreillers moelleux.

Vous aimez lire ou regardez la TV sous la couette ? Choisissez un oreiller carré au confort ferme en complément de votre oreiller moelleux : il vous offrira un soutien plus adapté en position assise.

Tout savoir sur l'oreiller moelleux :

Qu'est-ce qu'un oreiller moelleux ?

Quand il s’agit d’oreiller, beaucoup de personnes ne jurent que par le moelleux de cet accessoire tant il apporte un très bon confort et enveloppe bien la tête avec douceur.

Offrant un excellent soutien aux cervicales, à condition de le choisir avec le garnissage qui vous correspond, un coussin moelleux convient parfaitement aux dormeurs qui aiment s’allonger sur le dos ou en chien de fusil, ou dormir sur le côté. En revanche, il ne convient pas forcément aux personnes qui dorment sur le ventre, car elles devront davantage se tourner vers un oreiller plat pour dormir dans les meilleures conditions.

En cas de douleurs aux cervicales, en cas de torticolis où si vous ressentez une certaine tension sur certaines zones de votre corps, le premier réflexe sera peut-être de vous tourner vers un gros oreiller moelleux en pensant profiter de sa souplesse et de sa douceur, mais cela va accentuer vos maux.

Un oreiller trop moelleux n’offre pas le maintien suffisant aux cervicales et à la nuque, et n’aide pas non plus à conserver une posture, notamment au niveau de la colonne vertébrale.

Ainsi, entre oreiller ferme ou moelleux, il est indispensable d’identifier ses besoins en termes de confort pour profiter d’un sommeil de qualité et réparateur nuit après nuit.

Dans beaucoup d’esprit, l’oreiller moelleux, c’est l’oreiller des hôtels de luxe avec son linge de lit haut de gamme.

Ces oreillers-ci ont des caractéristiques intéressantes :

  • L’oreiller moelleux gonflant ne se déforme pas et ne s’affaisse pas rapidement ;
  • Il est suffisamment volumineux pour dormir comme sur un nuage ;
  • Le meilleur oreiller moelleux présente une excellente répartition du garnissage.

Enfin, le risque majeur avec un coussin souple ou moelleux, c’est qu’il s’affaisse avec le temps et perd inévitablement en confort. Pour éviter cela, il convient de trouver un oreiller de qualité, si possible un coussin fabriqué en France. Ne cherchez pas à réaliser des économies en achetant un oreiller pas cher, car vous regretterez votre achat par la suite.

Aujourd’hui, il existe des modèles d’oreillers moelleux conçus avec des matériaux de qualité et à un tarif très raisonnable. De plus, il est toujours possible d’apporter du gonflant à un oreiller moelleux en soignant son entretien au moment de son passage au lave-linge. Ajoutez une ou deux balles de tennis dans le tambour et le tour sera joué !

Il faut savoir que n’importe quel coussin, oreiller moelleux et même traversin, perd de son moelleux au fil des mois et des années. Habituellement, on considère qu’au bout de 3 ans, selon votre morphologie et votre position de sommeil, il est temps de changer son oreiller moelleux par un neuf.

Oreiller ferme ou moelleux : lequel choisir ?

Une question de souplesse

Devant un tel choix de modèles d’oreillers, comment savoir s’il faut se tourner vers un oreiller ferme ou moelleux ? Et comment le repérer et faire le bon choix ?

Si vous souffrez de douleurs cervicales, si vous vous réveillez chaque matin avec des tensions au niveau de la nuque, il est recommandé de ne pas choisir un oreiller trop mou, car le soutien des cervicales n’est pas optimal. Il faut, au contraire, vous tourner vers un modèle plus ferme qui bénéficie d’un accueil moelleux.

Le choix du niveau de souplesse de l’oreiller dépend de votre morphologie et aussi de vos habitudes de sommeil. Vos préférences en matière de confort jouent un grand rôle également.

Dès que vous posez votre tête sur l’oreiller, vous devez savoir si oui ou non il correspond au niveau de souplesse ou de fermeté que vous aimez : pour choisir un oreiller dur ou mou, écoutez donc en premier lieu votre cœur !

 

Oreiller mou ou dur ?

Attention donc à ne pas choisir un oreiller trop mou quand on aime le confort moelleux ou nu oreiller trop dur quand on recherche un confort ferme.

Avec un oreiller trop mou, votre tête n’est pas bien maintenue et n’est pas calée comme il faut. Elle ne va pas rester en position pendant la nuit et vous prenez le risque de vous réveiller avec un torticolis, des douleurs cervicales, une lordose cervicale ou une lombalgie.

Concernant l’oreiller trop dur, il renferme certains pièges également. En effet, quand vous vous allongez sur un coussin trop ferme, les points d’appui ne manquent pas d’apparaître et vous risquez de ne pas trouver la bonne position pour dormir. Entre réveils intempestifs, problèmes d’endormissement et migraines, l’oreiller trop ferme n’aide pas à évacuer toutes les tensions de la région cervicale accumulée en journée.

 

Quizz pour décider quel type d’oreiller choisir

Posez-vous les questions suivantes pour décider s’il vous faut un oreiller moelleux gonflant ou un oreiller ferme.

  1. Votre oreiller actuel est-il mou ou dur ?
  2. S’il est dur, ressentez-vous de plus en plus de tensions et des contractures au réveil ?
  3. Ressentez-vous des points de pression (tête, cou, trapèzes, épaules, dos, hanches) quand vous vous couchez ?
  4. Avez-vous l’impression que votre colonne vertébrale et votre nuque ne sont pas alignées ?
  5. Parvenez-vous à vous détendre parfaitement quand vous posez votre tête sur votre oreiller actuel ?
  6. Vous réveillez-vous souvent la nuit ? Arrivez-vous à vous rendormir rapidement ?

Ces questions vous aideront à comprendre si la fermeté de votre oreiller est adaptée à vos besoins ou non.

Quel est le prix d’un oreiller souple ou moelleux ?

En fonction du type de garnissage, de la taille de l’oreiller moelleux et de ses caractéristiques spécifiques (oreiller à mémoire de forme, oreiller ergonomique, oreiller avec traitement anti acariens ou contre la transpiration, etc.), les prix varient beaucoup.

Voici un échantillon des tarifs des meilleurs oreillers actuellement sur le marché français :

  • Oreiller sur mesure microfibre moelleux : 30,00 €
  • Oreiller moelleux lavable : 13,00 €
  • Oreiller moelleux synthétique 50x70 : 30,00 €
  • Oreiller anti transpiration moelleux : 17,00 €
  • Oreiller confort moelleux en coton 57 fils : 10,00 €
  • Oreiller synthétique moelleux 65x65 : 20,00 €

Comment choisir son coussin moelleux ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte au moment de choisir son oreiller moelleux :

  • Le garnissage : matières naturelles avec 50 % de duvet d’oie ou de duvet de canard pour un côté respirant (en dessous de 50 %, le coussin s’avère trop ferme). Ne pas choisir l’épeautre ou le sarrasin qui ne sont pas assez malléables pour le confort. Ou matières synthétiques (fibres polyesters creuses) avec une densité minimale de 75 à 80 kg/m³.
  • La densité : choisissez un produit d’une densité minimale de 50 kg/m³.
  • Votre morphologie : ce sont les morphologies S et M qui peuvent plus facilement opter pour un oreiller moelleux. Les morphologies plus imposantes ou plus lourdes, doivent trouver un oreiller avec un soutien plus ferme ou mi-ferme tout du moins.
  • Vos habitudes de sommeil : dormir sur le côté avec une large carrure ne permet pas de recevoir un oreiller trop moelleux, car votre corps sera soumis à des tensions et des torsions. Si vous dormez sur le dos, un modèle trop moelleux fera pencher votre tête en arrière.
  • À la forme de l’oreiller : modèle français (oreiller carré) ou modèle américain (oreiller rectangulaire).

NB : N’oubliez pas d’essayer l’oreiller à mémoire de forme qui offre un confort souple, mais aussi mi-ferme, voire ferme, en fonction de votre envie de moelleux.

La mousse en polyuréthane est thermosensible et permet de réguler votre température corporelle.