Quel oreiller choisir ?

L’oreiller a pour fonction de soutenir votre tête de manière à respecter l’alignement naturel de la colonne vertébrale et des cervicales. Il est indispensable pour prévenir les douleurs, en particulier au niveau de la nuque. Afin de bénéficier d’un bon maintien et d’un sommeil réparateur, tout dormeur doit choisir son oreiller en tenant compte de sa position de sommeil et de sa morphologie, ce qui déterminera la fermeté qui lui correspond le mieux. Il est aussi important de tenir compte des critères suivants :

  • La taille et la forme de l’oreiller : grand ou petit, rectangulaire ou carré, il doit être adapté à votre morphologie et à votre literie ;
  • Le garnissage : synthétique, duvet, latex ou mousse à mémoire de forme;
  • L’enveloppe : elle peut être réalisée en matière bio, respirante pour évacuer l’humidité liée à la transpiration ou encore anti-acariens pour prévenir les allergies ;
  • L'entretien : oreiller déhoussable, lavable en machine, etc.

Sachez que le meilleur oreiller est avant tout celui qui correspond spécifiquement à vos besoins !

À chaque position de sommeil son oreiller !

Il n’existe pas vraiment de «bonne» ou de « mauvaise» position pour dormir, si vous optez pour le bon oreiller.

Dormir sur le ventre n’est pas recommandé, d’une part parce que la colonne vertébrale ne bénéficie pas d’un soutien adapté, et d’autre part parce que pour respirer, vous devez placer la tête sur le côté, ce qui cause à long terme des problèmes lombaires et des douleurs cervicales. Si c’est pourtant votre position préférée, il est recommandé de choisir un oreiller plat (3 à 6 cm d’épaisseur), au confort souple.

Dormir sur le côté offre un meilleur soutien de la colonne vertébrale. Il faut toutefois combler l’écart entre la tête et le matelas. Un oreiller épais est donc recommandé : 9 cm ou plus, en fonction de votre morphologie.

Si vous dormez sur le dos, optez pour un soutien moelleux à ferme, en fonction de votre morphologie. En cas de doute, adoptez un modèle au confort ajustable. Évitez en revanche l’oreiller souple : il n’offre pas un soutien adapté et pourrait favoriser le ronflement.

Si vous avez tendance à changer fréquemment de position, privilégiez un oreiller à mémoire de forme, qui s’adaptera à chacun de vos mouvements en préservant l’alignement des cervicales et de la colonne vertébrale.

Quelle taille d’oreiller choisir ?

On distingue 2 types d’oreillers :

La forme carrée demeure le format standard. Toutefois, il est moins pratique qu’il n’y parait, car il prend beaucoup de place dans le lit. Ainsi, une personne de plus de 1,75 m peut se retrouver gênée, en particulier dans un lit dont la longueur est seulement de 190 cm. En résumé :

  • Si vous dormez dans un lit de 200 cm de longueur : vous pouvez adopter l’oreiller carré ;
  • Si vous mesurez plus de 1,75 cm et que vous dormez dans un lit de 190 cm de longueur, préférez le format rectangulaire.

Vous pouvez utiliser l’oreiller carré en guise de coussin, en combinaison avec un traversin, lorsque vous êtes en position assise.

Quel oreiller choisir pour bébé ?

À partir de 18 mois, bébé peut adopter son premier oreiller. Avant de sauter le pas, il est toutefois recommandé de consulter son pédiatre. Il est par ailleurs indispensable de choisir un modèle adapté à la morphologie des tout-petits, et qui lui assure un environnement de sommeil sain, car bébé est tout particulièrement sensible aux allergies. Bleu Câlin a créé l’oreiller Anti-acarien plat spécifiquement pour lui offrir confort et protection.

Duvet, fibres synthétiques, mémoire de forme ou latex : quel rembourrage choisir?

Le garnissage naturel est généralement en duvet ou en plumes. Il tend à être délaissé au profit d’autres matières, car s’il offre un grand confort et une excellente hygiène, il est aussi lourd – ce qui peut le rendre délicat à manier – et onéreux.

L’oreiller en fibre synthétique est plus économique. La fibre creuse en polyester classique tend à se compacter au bout de quelques années d’utilisation. Bleu Câlin a développé des technologies qui pallient efficacement ce problème afin de vous assurer de bien dormir pendant de nombreuses années :

  • La fibre Isolane 3D, qui offre un gonflant étourdissant ;
  • La fibre Isolane Micro, qui offre un confort similaire au duvet, et qui permet de laver l’oreiller en machine.

L’oreiller ergonomique en mousse polyuréthane ou en mousse latex naturelle ne se déforme pas. Tout comme l’oreiller en mousse à mémoire de forme, il permet de soulager efficacement les points de pression. Ce type d’oreiller offre généralement un soutien ferme. Bleu Câlin a imaginé pour vous l'oreiller à Mémoire de Forme Bio, qui combine un soutien optimal et la souplesse d’un oreiller traditionnel.

Il est à noter par ailleurs que les oreillers dernières générations peuvent combiner différentes technologies. L'oreiller à mémoire de forme Mixte est par exemple un mélange de mousse viscoélastique et de boules de fibres creuses siliconées indéformables. Il offre ainsi un confort moelleux, tout en soulageant les points de pression.

Bien choisir l’enveloppe de votre oreiller

L’enveloppe constitue un élément essentiel de votre oreiller, même si vous utilisez une housse. En effet, elle maintient le garnissage bien en place et assure la bonne circulation de l’air.

  • Le coton est doux et respirant– vous pouvez opter pour un modèle issu de l’agriculture biologique ;
  • Le bambou est connu pour son effet anti-transpiration naturel, et il est hypoallergénique.

L’enveloppe de votre oreiller peut par ailleurs être traitée afin de répondre à des besoins spécifiques. Les personnes sujettes aux allergies peuvent ainsi opter pour notre oreiller Anti-acariens, qui bénéficie d’un traitement naturel, sans danger ni pour vous, ni pour la planète, et résistant aux lavages. Pour un environnement de sommeil plus doux, vous pouvez opter pour le BIO. Notre oreiller Coton Bio se décline aussi en version spéciale bébé.

Un oreiller facile à entretenir

Pour bénéficier d’un environnement de sommeil parfaitement sain, il est indispensable de pouvoir facilement laver vos oreillers. Il est toujours intéressant d’opter pour un modèle déhoussable, qui permettra de facilement éliminer une tâche. Afin de prévenir les risques d’allergies, il est recommandé de laver son oreiller tous les trois mois. La plupart des oreillers Bleu Câlin se lavent en machine. Certains modèles sont même adaptés aux très hautes températures. Cela autorise donc aussi un séchage au lave-linge, ce qui se révèle particulièrement pratique en hiver.

Classement des meilleurs oreillers Bleu Câlin

1 L'oreiller Mémoire de forme Mixte
2 L'oreiller Bébé Plat
3 L'oreiller Coton Bio
4 L'oreiller Anti-acarien
5 L'oreiller Mémoire de forme bio